3DVIA
Soumit par Administrateur le mardi, 01/01/2001
 

3DVIA Composer 6.1
Dassault Systèmes - Disponible PC Windows XP, Vista

Suite au rachat de Seemage et de ses produits, Dassault Systèmes dispose d'une application puissante pour la documentation technique. Seemage trouve naturellement sa place dans la gamme 3DVIA qui vise à démocratiser l'usage de la 3D dans les entreprises.

Les filtres d'import/export

3DVIA Composer supporte un large éventail de formats 3D en import :
- CATIA (version 4 et 5, .cgr, .catpart et .catproduct)
- PRO-E
- IGES, STEP
- ACIS
- VDA
- SOLIDWORKS
Ainsi que des formats mesh : 3ds, obj, vrml, u3d, stl. D'autres formats peuvent être interprétés en option (par exemple le JT Open).

S'il est possible d'importer dans 3DVIA Composer des modèles de toutes tailles ; il est vivement recommandé d'utiliser 3DVIA Sync pour les fichiers volumineux. 3DVIA Sync permet de mettre à jour les données 3D et de les convertir dans le format natif smg. Une fois convertis en smg les fichiers s'ouvrent dans 3DVIA en un éclair ! Même un fichier de plusieurs millions de polygones s'ouvrent en quelques secondes. Sur ce point, 3DVIA Composer fait beaucoup mieux que ces compétiteurs. De surcroît, le modèle s'affiche de manière fluide afin d'être manipulé avec aisance.

Une interface bien pensée

3DVIA Composer est doté d'une documentation complète en Anglais et Français. La prise en main du logiciel est rapide pour les fonctions de base sont vite maîtrisées. La puissance et la richesse fonctionnelle du logiciel bénéficient de l'interface claire et logique. Peu de logiciels peuvent se targuer d'avoir une courbe d'apprentissage aussi rapide. Les fonctions de mesures, d'annotations et d'animations ne sont pas en manque. L'animation est traitée par image clée. On peut également définir des vues (onglet "views") et le logiciel se charge de créer une interpolation entre les changements de vues : une excellente façon de faire une notice de montage interactive en quelques clics !

Après plusieurs minutes seulement, on réalise des vues en éclaté, des mesures, des animations complexes... D'autre part, on peut également appliquer des matériaux réalistes aux surfaces : ainsi la documentation technique devient plus réaliste et l'on peut toucher un plus grand nombre d'utilisateurs. 3DVIA Composer traite la documentation papier en générant des vues détaillées (bitmap ou vectorielles), le logiciel exporte les animation 3D sous forme de film, de page web, de document PDF. Il est même possible d'intégrer la présentation 3D dans un document MS Office. La fonction Digger, même si elle n'est pas nouvelle est toujours aussi simple d'utilisation et permet de zoomer sur certaines pièces. Globalement nous 3DVIA Composer nous a laissé une très bonne impression et devrait satisfaire un grand nombre de besoins dans le domaine de la documentation numérique.

 

Les plus Les moins

- affichage fluide même avec des assemblages volumineux,
- permet de simplifier la constitution d'une documentation numérique interactive,
- pas de programmation, facile à utiliser,
- fonctions d'annotations et de collaboration,

- ne communique pas avec certains logiciels de CAO, notamment ceux d'entrée de gamme (Rhino, VectorWorks...),
- une passerelle avec l'univers DCC (par exemple via Collada) permettrait un habillage plus réaliste de la maquette numérique,
- pas de communication avec Virtools, un autre produit de la famille 3DVIA.

Lien
>3DVia Composer

Connexion & inscription | Mentions Légales | A propos de 3d-test et contact | ® 2001 2010 3d-test.com